comptes-rendus des CEVU

Comptes-rendus des CEVU

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Compte rendu de la réunion du CEVU du 10 mai 2012 (14h-19h)

(M. Bastien & A. Mailloux, pour les élus DPSSP et SNASUB-FSU : M. Bastien, Y. Lafont, A. Mailloux, M. Baklouti, C. Garnier)

PV du 15 mars: approuvé

PV du 14 avril : approuvé

 

  1. Actualités

- Première journée lancement CIPE (20 juin) à Schuman droit ; ½ journée TICE, 24 mai après-midi (témoignages d’EC), à St Jérôme.

- La ½ journée de formation des nouveaux élus étudiants a eu lieu, sur des thèmes demandés par les étudiants (Qu’est-ce-qu’une université dans le cadre LRU ? Quel fonctionnement entre composantes et AMU ? Présentation de la vie étudiante et de l’offre de formation) ; le dernier thème sera abordé au cours d’une autre journée de formationen septembre. Dans l’ensemble, les étudiants sont satisfaits (mais demandent un glossaire pour comprendre les sigles). L. Mouret propose que les élus étudiants des conseils d’UFR puissent aussi être invités.

- la licence pro « conception et mise en ouvre projets culturels » a finalement reçu un avis favorable (pour 3 ans).

 

  1. Présentation Cursus Master Ingéniérie

Cursusen 5 ans déployé sur plusieurs formations (4 pour AMU : méca, instrumentation, matériaux et dispositifs pour l’énergie, électronique). Socle : discipline principale + matières complémentaires du domaine ingéniérie et matières complémentaires d’autre domaine, selon un taux défini nationalement. AMU a demandé 4 spécialités de CMI, basés sur la licence SPI avec différents parcours. Etudiants recrutés en L1 mais entrée possible en cours de route. Fort lien avec la recherche (les porteurs de CMI sont des directeurs de laboratoires). ¼ des enseignements doit être fait en APP (Apprentissage Par Projet ou par Problème). Validation du cursus : moyenne à chaque semestre + moyenne à une UE spécifique complémentaire. Stages en entreprise + stages recherche. Obligation de suivi (insertion) des étudiants. Conseil de Perfectionnement. Ce parcours CMI n’est pas un parcours d’ingénieur, il le prépare. Ouverture forte sur la pluridisciplinarité.

 

  1. Formation – pédagogie

 

  1.  
    1. Modifications maquette vague 1

Le nb de demandes est très important (une liasse d’une centaine de pages). Le VP CEVU a rencontré les correspondants CEVU des UFR le plus en demande de modifications. Quid des stages facultatifs ?? Il est important de les permettre aux étudiants mais pas n’importe comment (définir une politique de stages). Ce peut être marqué dans l’annexe descriptive. Il doit être évalué mais pas crédité. Il faudra en reparler dans la charte des examens et concours. On reprendra cette question lors de la réunion du CEVU du 31 mai.

  1.  
    1. MCC AMU (licence et masters)

Gp de travail issu CEVU (EC + étudiants + administratifs). Pratiques hétérogènes dans les composantes (contraintes de locaux et effecfifs).

Licence : 5 inscriptions maxi ; compensation règles nationales + règles AMU (pas de compensation au diplôme, DEUG si L1 et L2 validées chacune) ; mention sur la licence, sur la moyenne générale des 3 années ; sessions/type de contrôle : abandon du semestre de retard (impossible de passer dans l’année supérieure si un semestre complet non validé) ; passage en L3 possible uniquement si pas de dette en L1 ; AJRE possible ; une absence peut être justifiée (auquel cas, la calcul est possible) ou injustifiée (auquel cas le calcul n’est pas possible) ; la justification doit être produite au responsable d’UE dans les 48 h. Proposition : les absences sont déclarées ABI si pas de justification dans les 48 h (à déposer dans les secrétariats pédagogiques), si justification dans ce délai, alors ce sera ABJ (donc moyenne calculable) ; assiduité obligatoire au CCI (toute absence devant être justifiée selon les modalités fixées par la composante) ; assiduité aux TD/TP : les conditions de dérogation à l’assiduité sont à définir par composante ; épreuves majoritairement en présentiel ; pas de pondération supérieure à 50% de la moyenne des épreuves ; pas de seconde session si CCI ; pas de session de rattrapage si CCI ;

Master : accès seulement si licence validée ; 3 inscriptions maximum en master dont une seule en M2 ; possibilité notes éliminatoires en M1 ; en M1 soit compensation entre semestres mais alors pas de session de rattrapage, soit pas de compensation et session de rattrapage ; discussion pour M2 : compensation au sein du semestre mais pas de compensation entre semestres ni de 2èmesession ;

  1.  
    1. Référentiel des services AMU et fonctions éligibles à la PRP (reporté)

    2. DUT : ouverture d’options : avis très favorable sous condition (moyens constants) – vote : contre 1, abst 2.

    3. Double diplôme M2r, master SET (reporté)

 

 

  1. Vie étudiante

    1. FSDIE du jeudi 19 avril 2012

 

  1. Questions diverses

Question des élections de l’UFR Sciences, évoquée par Y. Lafont.

 

 

 --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Compte rendu de la réunion du CEVU du 5 avril 2012 (14h-19h)

(M. Bastien, pour les élus DPSSP et SNASUB-FSU : M. Bastien, Y. Lafont, A. Mailloux, M. Baklouti, C. Garnier)

PV du 2 fév : approuvé (1 abst°)

  1. Actualités

Sur les opérations d’informations à destination des lycéens (JFB) : beaucoup de lycéens sont venus. Plusieurs proviseurs ont témoigné leur satisfaction.

Salon des masters (en cours). Un peu tôt pour faire un bilan. Léo Beaune signale qu’il manque quand même beaucoup d’informations sur certains masters (ou certaines spécialités). A. Mailloux explique les difficultés à entrer les informations dans la base ROF (obstacles techniques et humains). Seules les mentions ont pu être présentées en presque totalité (env. 85%) (pour les spécialités, env. 60%, le travail est en retard). Léo Beaune fait aussi remarquer que de nombreux étudiants ne peuvent pas se déplacer au salon, et que les informations sur le site manquent. A. Mailloux signale qu’un des problèmes est que pour l’instant il n’y a pas un site commun à AMU. L. Mouret dit que les SUIO pourraient servir de relais. D. Collomp rappelle qu’il a déjà signalé que même sur l’ancien périmètre U1, il y a encore des sites qui fonctionnent en parallèle et que le l’ancien directeur de la DSII le dément.

Apogée : la fermeture se fera le 18 av au soir, réouverture le 9 mai matin, pour fusionner les 3 bases (P1, P2, P3).

Le directeur du CROUS signale un fait divers : interpellation d’un étudiant par la police (après une agression violemment anti-sémite).

 

  1. Présentation Marseille-Provence 2013

Mme Camerin, dir-adjde la communication Mrs, présente les grands axes.

Grands thèmes de la programmation : exigence artistique et large participation populaire.Voir site www .mp2013.fr

Comment nos étudiants peuvent-ils s’engager dans cette manifestation ? Proposition de Mme Camerin : se rencontrer. Il faudrait qu’elle ait lieu le plus rapidement possible. Il n’y a pas que les étudiants, donc penser à associer les services communs d’actions culturelles.

 

  1. Formation – pédagogie

    1. Info DGESIP

- Avis défavorable sur la lic pro « conception et mise en œuvre de projets culturels » (dialogue difficile entre le ministère et les porteurs de cette licence, en dépit de la prise en compte de ses remarques). Une audition a été demandée (L. Mouret se rendra au ministère le 20 avril pour rencontrer l’expert et le coordinateur de l’ensemble des lic pro). D. Collomp fait remarquer que nous avons une convention avec le Bénin pour un enseignement à distance de cette licence.

- Lic pro « management multicanal de commerce de détail » : toujours pas de réponse.

- Le CNESER a dit que nous aurons la possibilité de créer des diplômes en cours de contrat (exceptionnellement en début de contrat). Si on fait un retro-calendrier, il faut pouvoir valider au plus tard en septembre. l’AERES ne donne pas d’avis en cas de création (c’est une agence d’évaluation, donc forcément de l’existant). Pour des modifications de programmes, il n’est pas nécessaire de passer par la DGESIP (il le faut pour les spécialités).

- Question des co-rattachements : question qui régule les flux des licences vers les masters. Plusieurs domaines de licence donnent alors le droit d’accéder à un même master ; on a donc intérêt à faire des co-rattachements au niveau mention. Il existe aussi des co-rattachements de spécialités, ce qui est extrêmement compliqué, donc peu souhaitable. Le rattachement d’une spécialité à plusieurs mentions d’un même domaine, il faut le conserver mais éviter le rattachement d’une spécialité à plusieurs domaines (non seulement c’est compliqué mais c’est beaucoup moins visible pour attirer les étudiants).

L’arrêté d’habilitation sera publié dès qu’on aura clarifié les co-rattachements.

  1.  
    1. Erasmus mundus (pour tout renseignement sur les programmes erasmus-mundus, site 2E2F)

      1. Mention « Etudes européennes » (rapporteur M. Bastien) : sous réserve que les modifications qui ont été demandées soient réalisées, unanimité.

      2. Mention « Lettres » (rapporteur, D. Collomp) : sous réserve que les clarifications qui ont été demandées soient apportées (langue, intitulé…), unanimité.

Il y a déjà un erasmus mundus sur le périmètre P3 qui passera d’AMU à Séville.

  1.  
    1. Demandes d’adaptation de parcours de formation 2012-2017 (diplômes nationaux) : reporté à mai.

    2. Diplôme Supérieur d’Art Appliqué (DSAA) : doit encore passer en conseil d’UFR.

    3. Critères D.U.

Un gp de travail s’est réuni 2 fois. A partir d’un état des lieux (pas de texte de cadrage règlementaire sauf que le nom de ces diplômes ne peut pas être le même que ceux de diplômes nationaux, forte hétérogénéité entre anciens périmètre (objectifs, tarifs, durées, volumes horaires, dénominations)et d’un typage de l’existant (type « langues » « santé » « MBA » « droit » « prépa » « formation complémentaire » « mobilité/insertion » « recherche »). Format proposé : ce qui serait signalé : le niveau du diplôme (plutôt L ou plutôt M, le volume horaire (cf document d’accompagnement). Unanimité pour le cadre général proposé.

  1.  
    1. Calendrier universitaire

L’idée serait une année universitaire de 13 mois. Pour le calendrier, harmoniser autant que faire se peut, le calendrier des 3 périmètres(ce serait bien pour les réorientations mais il n’y a que peu de réorientations). Pb des composantes fusionnées ou multi-sites. Il faut un petit groupe de travail sur la question. Rappel : nécessité d’un délai de 15 jours entre les résultats d’une session et la session de rattrapage. Solliciter les directeurs de composantes pour réfléchir sur la pertinence de l’harmonisation + quelques membres du CEVU + DEVE.

  1.  
    1. Charte anti-plagiat

Point à la demande de M. Bastien. Il faudra faire viser le texte de M. Tellier par le service juridique. Il ne s’agit pas vraiment d’une charte mais d’un engagement. Il serait intéressant qu’on arrive à rédiger une vraie charte puis un texte d’engagement. On va missionner des gens sur ce travail (M. Bastien CEVU, M. Tellier hors CEVU, Leïla Nedjar service juridique). Elargir la charte au-delà de la production de textes d’étudiants.

  1. Vie étudiante

    1. Charte des associations étudiantes

Fruit du travail des BVE des 3 périmètres et lecture du service juridique. Des demandes de précision de M. Bastien (notamment à qui est communiqué le bilan moral et financier annuel ? substitution de « composante » à UFR). L. Beaune demande si les aides accordées aux associations sont proportionnelles au nombre d’adhérents de chaque association (=> modification du § relatif à cette question). 1 contre (MET)

  1.  
    1. Projets FSDIE : 3 projets refusés (galas plus que projets) + 1 (séjour plus que projet). Unanimité

  2. Questions diverses

    1. Métiers de l’enseignement (soutenance de mémoire) : une circulaire rédigée par l’UFR ALLSH attire l’attention des étudiants à soutenir dans les délais utiles.

    2. Agression d’un enseignant par un étudiant, arrêté d’interdiction d’accès à l’ensemble des locaux de l’université de 30 jours.

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

CEVU du janvier 2012

 

 

Voici un bref compte-rendu du CEVU. Il n'y a pas de surprise … Yves Lafont

- vote pour les personnalités qualifiées proposées par le président (Ivan Deydier, proviseur du lycée Jean Perrin, et José Fouque, proviseur du lycée Vauvenargues)
23 pour, 11 contre, 2 blancs
Plusieurs personnes, dont Anne Mailloux et moi, sont intervenues pour critiquer la méthode et le choix de proviseurs alors que nous avions d'autres propositions.
Après le vote, les deux nouveaux membres sont apparus miraculeusement, comme cela c'était déjà passé pour le CA.
Je n'ai pas eu le temps d'intervenir pour critiquer la méthode cavalière.

- vote pour le VP CEVU proposé par le président (Thierry Paul, ex-VP CEVU de l'U2)
27 pour, 8 contre, 4 blancs
Plusieurs personnes sont intervenues pour louer les qualités du candidat. Mireille Bastien a annoncé que nous allions nous abstenir pour exprimer notre opposition sur le programme, mais pas sur la personne. J'ai aussi fait part des échos favorables que j'ai recueillis à son sujet, mais j'ai mentionné un problème que certains collègues m'avaient signalé : il lui est arrivé d'enterrer des dossiers pour cause (ou sous prétexte) de son indisponibilité (après avoir annulé successivement ses rendez-vous).

- vote pour le VP étudiant proposé par le président (Ahmed El Ahmadi, 3ème année de médecine, liste Interasso)
24 pour, 14 contre, 1 blanc
Plusieurs personnes sont intervenues, dont le candidat lui-même, et Léo Beaune (L2 psycho, liste UNEF) qui s'était lui-même proposé pour cette fonction avant le conseil. Le débat a porté sur la représentativité de la liste Interrasso, arrivée certes en tête, mais principalement dans le secteur Santé, sur le fait que le candidat soit du même secteur que le président, et sur son manque d'expérience en la matière : dans son CV, il mentionne toutefois le fait qu'il a été délégué de classe en terminale !

Questions diverses : On a parlé des jours et des lieux pour le CEVU : il aura lieu le jeudi après-midi (heure non précisée) à Aix Schuman et au Pharo (une fois sur 3 en alternance).
Pour Marseille, j'ai proposé Saint-Charles, campus avec des étudiants et plus facile d'accès, mais j'ai eu une fin de non recevoir du président, qui tient à son "siège de l'université".
C'est pourquoi je compte organiser un sondage doodle auprès de tous les membres du CEVU. J'ai aussi mentionné l'existence d'une navette par car entre Aix et Marseille, et la possibilité de faire payer une carte tichettreize par l'université, pour les membres du CEVU qui le souhaitent (notamment les étudiants). Nous aurons peut-être satisfaction sur ce point.

Il y aura une commission permanente, pour laquelle Mireille Bastien, notamment, est volontaire, et ce sera à l'ordre du jour du prochain conseil, qui aura lieu le jeudi 16 janvier.

À la fin, j'ai distribué des Berlandises (sic) aux nouveaux membres du CEVU …

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

-

CEVU du 20 fevrier 2012

----------------------------------------------------------------------------------------

 

Compte rendu de la réunion du CEVU du 2 février 2011 (14h-16h45)

(M. Bastien, pour les élus DPSSP et SNASUB-FSU : M. Bastien, Y. Lafont, A. Mailloux, M. Baklouti, C. Garnier)

 

Point retiré de l’ODJ : emploi étudiant (reporté à la fois prochaine).

 

  1. Actualités

  • La DGESIP est venue mardi dernier (Hetzel à la tête de la délégation) + recteur + gouvernance de Ud’AM) pour entamer la discussion sur les moyens de Ud’AM pour le prochain quadriennal. On négocie sur une enveloppe globale plutôt que par axes. Questions sur le principe de l’interdisciplinarité, la place de IUFM, la place FC, la place des TICE, le positionnement sur l’IAE.

  • - Depuis le 19 janv, il y a eu des nominations des VP délégués (cf. informations envoyées sur « tous »). Proposition que chacun des ces 3 VP vienne présenter sa mission au CEVU. Le(la) VP à la vie étudiante n’a pas encore été désigné(e). Pb soulevé par L. Beaune (Unef) sur le décalage entre la date de la nomination de ce(tte) VP VE et la FSDIE. Beaucoup de dossiers sont actuellement en souffrance. T. Paul partage ce souci (au besoin il assurera un « interim » de la VP VE si projets étudiants à examiner).

  • Il ne faut pas modifier les maquettes. Enorme travail de saisie sur ROF et Apogée à partir des maquettes. Un mail a été envoyé aux responsables de composantes pour les alerter sur ce point (ne pas modifier). Si vraiment il y avait une demande de changement, la demande faite par la composante doit être examinée par le CEVU (après approbation du conseil de la composante). Si modification, elle doit être minimale et ne pas du tout changer la structure ni la « philosophie » du diplôme (par ex. passer une UE d’un sem. à l’autre n’est pas envisageable). Aucune modification d’intitulé de diplômes possible. En début de contrat (qui va durer 6 ans), il n’y aura pas beaucoup de tolérance ; peut-être un peu plus vers la fin du contrat.

  • Sur la communication de l’offre de formation vers les étudiants, c’est via le ROF (même si pour l’instant le degré de précision est réduit). Le ROF est le fruit d’un immense travail qui doit être validé par les responsables de formation (mais tout le monde ne l’a pas encore fait). Par ailleurs, nous sommes soumis à l’habilitation officielle des diplômes par le ministère (tant qu’on ne l’a pas, on ne peut rien afficher officiellement). Une étudiante demande que soient aussi mises dans le ROF les informations sur les DUT, licences pro et filières d’ingénieurs. Pour l’instant la priorité a été donnée aux formations LMD. Y. Lafont n’est pas sûr que tous les départements savent quels enseignements ils doivent dispenser à la rentrée.

  • Une formation est distinguée cette semaine : MASNI.

  • Les élections étudiants au CROUS seront reportées à la fin de l’année civile (au lieu de mars –vraisemblablement contraintes électorales nationales), donc prolongation des mandats actuels et en cas d’empêchement, recours aux suppléants.

 

  1. Composition nominative du bureau

Structure générale du bureau (cf CR de la précédente réunion du CEVU) : T. Paul (VP CEVU), A. El Ahmadi (VP étu, inter-asso), D. Charmot (SPRINT), N. Rubio (SPRINT),, M. Bastien (DPSSP), J. Dejou (SPRINT), D. Viriot-Barrial (SPRINT), C. Garnier (SNASUB-FSU), C. Allègre (Interasso), L. Beaune (Unef), S. Marcin (MET) ; unanimité.

Calendrier des bureaux , sur le créneau 12h-14h: 23 fév, 22 mars, 19 av, 24 mai, 21 juin. Alternance Aix droit (2) /Mars, St Charles (1).

 

  1. Composition nominative de la commission MCC

Sur principes définis la dernière fois : N. Rubio (éco-gestion, santé (C. Gaudy) Sc (L. Mouret), Droit (S. de Caqueray), hors secteur (JF Paba), ét (A. El Ahmadi, L. Beaune). T. Paul souhaite participer au moins à la 1èreséance pour définir les modalités de travail. Retours de l’avancée du travail aux membres du CEVU. Y a-t-il des représentants administratifs ? Ce serait bien qu’il y en ait. Fréquence : au moins 2h toutes les 2 semaines voire toutes les semaines (échéance impérative : avril). Par ex. il faudra savoir petre très vite au clair sur le principe du « semestre de retard ».

P. Richter pose le pb crucial du contrôle des boursiers : les modalités devront être homogènes entre secteurs (ce qui n’était pas le cas jusque-là).Il faudra alors réfléchir aux modalités matérielles de vérification d’assiduité si ce qui est vérifié est la présence régulière (pas seulement aux examens).

 

  1. Conventions de stage spécifiques

Convention de stage d’observation et de pratique accompagnée dans les établissements scolaires(réservé aux seuls admissibles au CRPE) + convention de stage UE de sensibilisation aux MEEF + convention de stage en responsabilité dans les établissements du 1erdegré. M. Bastien demande et a confirmation (à condition que le stage explicitement figure dans la structure de la formation) que des étudiants qui souhaiteraient se rendre dans des établissements scolaires sans viser la filière IUFM, n’ont besoin que d’une convention de stage classique (non spécifique IUFM).

La prochaine fois, on verra la convention des stages à l’étranger. M. Bastien demande quelle réponse a été faite à sa remarque sur les stages dans le secteur hospitalier ; pour T. Paul, la question des stages est complexe et le service juridique est mobilisé pour répondre aux multiples questions.

 

  1. Règlement intérieur de la commission FSDIE

T. Paul atrès largement repris de ce qui existait, mais nouveauté : dans la commission présence d’E-C élus du CEVU. Par ailleurs, Il y aura bientôt 1 chargé de mission culture + 1 chargé de mission sport ; ce serait bien qu’ils fassent partie de la commission. + 1 BIATSS. Adopté (7abstentions). Composition nominative : représentative des listes (échanges sur les noms et la liste sera validée lors de la prochaine réunion).

 

  1. Questions diverses

Y. Lafont fait part du sondage sur le lieu des réunions du CEVU lorsqu’elles se déroulent à Mrs (le Pharo, imposé par le président, St Charles demandé par les élus signataires de ce CR). Une majorité des répondants est en faveur de St Charles, mais comme plusieurs membres du CEVU n’ont pas répondu, Y.L. demande un vote à bulletin secret sur ce point. Une élue SPRINT dit que sa non-réponse au sondage est délibérée. Le vote à bulletin secret est refusé.

 

**********************************************************************************************************************