Bienvenue chez Bling Bling Université

Publié le par P. Arnoux, Y. Lafont

 

Il y a trois mois, notre président nous a transmis la nouvelle charte pour la signature de nos publications. C'est décidé : notre affiliation sera « Aix-Marseille Univ ». Nous devrons donc utiliser une formule grammaticalement incorrecte, même dans sa version non abrégée : « Aix-Marseille Université ». Certains de nos collègues, et parmi eux des anglophones, s'en sont offusqués. D'autres considèrent qu'il s'agit d'un problème mineur : les véritables enjeux sont ailleurs !

Nous n'en disconvenons pas, mais cette affaire illustre une dérive pernicieuse du langage, qui dépasse largement le cadre de cette université, et même celui du cher pays de notre enfance. Ainsi, on ne dit plus « étudiant » : on dit « usager ». Cette dérive touche d'ailleurs aussi les EPST (Établissements Publics à caractère Scientifique et Technologique). Ainsi, l'un de nous travaillait jadis à l'INRIA (Institut National de la Recherche en Informatique et Automatique). Et bien sachez qu'on ne dit plus « travailler à l'INRIA », mais « travailler chez Inria », de même qu'on dit « travailler chez Total ». La profession de foi de la liste SPRINT n'échappe d'ailleurs pas non plus à cette dérive : dès la première page, il est question de « liberté d'entreprendre » et de « mesure des performances », même si les membres de cette liste se défendent publiquement de vouloir transformer notre université en entreprise.

Les étapes de cette évolution sont déjà inscrites dans le texte de la loi LRU (relative aux Libertés et Responsabilités des Universités) : les emplois statutaires des enseignants-chercheurs peuvent ainsi être remplacés par des CDI (Contrats à Durée Indéterminée), voire des CDD (Contrats à Durée Déterminée). Nous n'échappons pas non plus à la dictature des agences de notation que sont pour nous l'AERES (Agence d'Évaluation de la Recherche et de l'Enseignement Supérieur) dans son fonctionnement actuel et surtout le fameux classement de Shanghai. Ce dernier explique d'ailleurs peut-être le choix de notre marque déposée : le tableau énumère les universités par ordre de mérite, mais à partir d'un certain rang (environ 100), le classement est donné par paquets de 50, chaque paquet étant énuméré en ordre alphabétique. Mieux vaut donc s'appeler glorieusement « Aix-Marseille Université » plutôt que, modestement, « Université d'Aix-Marseille » ...


Voir http://www.shanghairanking.com/ARWU2011.html

 Et: La grippe de Shanghai, par Bernard Teissier : http://jfmela.free.fr/jfmblog/?p=131   


Pierre Arnoux & Yves Lafont

Aix-Marseille professeurs

Luminy Sciences Faculté

 

 

AMU LEX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article